Brooks Glycerin 12: Test

Le petit papa noël a été sympa avec moi, il m'a gentiment apporté la paire de running que j'avais repérée pour ma préparation marathon:

Les Glycerin 12 de la marque américaine BROOKS.

Cette marque est un peu moins connue et médiatisée auprès des runners français qui courent plutôt en asics, mizuno ou nike. Mais après quelques essais en magasin spécialisé, c'est celle que j'ai préféré. Vous pouvez relire la comparaison de trois paires ici.

Je me suis donc empressée d'aller la tester sur un petit parcours en forêt de 10k à vitesse tranquille. Aucun problème. Puis, le lendemain pour une séance de fractionné en ville sur 5km. Impeccable! Le surlendemain sur une sortie longue à allure spécifique de 22,5km, à nouveau en forêt avec un bel obstacle à escalader comme vous pouvez le voir sur ma photo ;) Et enfin, hier sur un 9K mi route mi chemin.

Mon avis: Ces chaussures sont aussi efficaces sur bitume que sur chemin. Très confortables, elles tiennent bien le pied tout en lui procurant une sensation de véritable chausson bien chaud et donc bien réconfortant par des températures négatives. Elles maintiennent le pied au chaud mais sont également respirantes et évacuent correctement l'eau. J'ai pu le constater en marchant malencontreusement dans une flaque gelée et je n'ai presque plus sentie le froid au bout de quelques mètres. Leur semelle extérieure accroche bien et on ne glisse pas du tout sur les feuilles mouillées. En revanche, ce ne sont quand même pas des chaussures de trail donc on surf un peu sur les plages de boue ;) Très légères, on les oublie totalement. Sur route, elle sont particulièrement efficaces car l'amorti est présent mais beaucoup plus dur que celui de mes pégasus et donc offre un meilleur rebond. Elles nous confèrent une foulée très réactive et on peut alterner les sprints et les phases de récup sans trop d'effort et ça c'est bien agréable. Enfin, ce n'est qu'un détail mais appréciable tout de même, les lacets sont élastiques et moelleux. Du coup, le serrage est facile et nous n'avons pas la sensation que le pied est comprimé à un endroit. Au contraire de mes pégasus ou les lacets trop longs et trop durs frottent sur la cheville à chaque foulée, là on ne les sent pas du tout. Je me pose tout de même la question de savoir si elles seront adaptées à un marathon sur route. Je n'ai pas osé tenter de sortie longue sur sol dur ayant les tibias assez fragiles mais malgré le terrain meuble de la forêt, j'ai eu quelques douleurs à ma cheville gauche dès le 18ème km. Alors est-ce parce que j'en étais à mon 3ème jour de running de suite? Ou est-ce parce que je ne suis pas encore totalement habituée à mes nouvelles chaussures? Est-ce du au terrain accidenté ou à mon entrainement à une foulée plus rasante par soucis d'économie d'énergie? Bref, je ne veux pas incriminer les brooks mais cette douleur m'ennuie. Elle s'est réveillée au bout du 7ème km de ma sortie d'hier. Je me demande donc si je dois persévérer avec ces chaussures ou reprendre mes pégasus?

En tout cas, je les adore. Elles remplissent parfaitement toutes les promesses que j'avais entrevue lors de mon essai en magasin. Et puis le petit plus c'est qu'elles ont un look d'enfer! ça m'a fait mal au coeur de les voir dans cet état à peine 3 jours après leur sortie de boîte... mais bon c'est la vie d'une running shoe :)

Et vous, avez-vous déjà testé cette paire? Ou déjà couru en Brooks?

PS: Pour relire mon avis sur les Pegasus 30 c'est par ici.

Avant... Après!
Avant... Après!

Avant... Après!

Retour à l'accueil