Saletés de tendinites!

La tendinite est peut-être l'une des blessures les plus courantes dans les sports d'endurance. Elle survient dans différentes situations:

Lors d'un mouvement répétitif. Le tendon frotte alors sur l'os jusqu'à provoquer une inflammation.

Lors d'un effort trop violent, à froid. Les étirements et échauffements sont indispensables, ne l'oubliez pas!

Lors d'une mauvaise hydratation. Les tendons et les muscles ne seront donc pas suffisamment irrigués pour fonctionner correctement.

Lors d'une surcharge de travail. Trop de kilomètres d'un coup. Il faut y aller progressivement.

Avec des chaussures inadaptées à la course à pied ou qui n'amortissent pas assez les chocs; en particulier si vous ne courrez que sur des sols très durs comme le bitume.

En cas de problèmes dentaires. Allez au moins une fois par an chez votre dentiste faire un check-up. Bizarrement, il paraît qu'un problème de dent négligé comme un abcès indolore non soigné par exemple, accroitrait le risque de tendinite...

Comment la reconnaître?

Il est relativement facile de différencier une tendinite d'une autre blessure car la tendinite ne provoque pas une douleur forte et brutale mais plutôt une douleur progressive. Plus on sollicite le membre atteint plus on ressent la douleur. Au repos, on ne ressent pas de douleur; seul un mouvement en particulier peut la réveiller. Elle ne provoque ni hématome, ni gonflement, ni rougeur.

Le problème de la tendinite est que c'est une blessure inflammatoire qui peut se résoudre rapidement si elle est traitée à temps ou qui peut malheureusement s'éterniser pendant de longs mois voire parfois des années. C'est souvent le cas de l'épicondylite (ou tennis elbow) qui provoque une vive douleur à chaque mouvement du coude.

Que faire pour la soigner?

L'urgence est d'abord de stopper ou du moins réduire le mouvement qui réveille la douleur. Alors évidemment si c'est un mouvement du quotidien comme la marche, cela risque d'être compliqué. Pour une tendinite, le repos et l'immobilisation totale n'est absolument pas recommandé au risque que les tendons deviennent de moins en moins élastiques et ne remplissent plus leur fonction. Il faut diminuer les efforts intenses et ne pas trop solliciter le membre atteint tout en gardant un minimum d'activité.

Appliquer au bout de 48h de la glace sur la zone douloureuse pendant 20mn, matin et soir pendant plusieurs jours (en fait jusqu'à ce que la douleur commence à se réduire considérablement). Pourquoi attendre 2jours avant de traiter? Tout simplement parce que la réaction inflammatoire est un processus de défense normal de l'organisme qui assure la réparation des fibres lésées. Si on stoppe d'emblée ce moyen de défense, on n'aide pas l'organisme à se renforcer. C'est le même principe que pour la fièvre qui est une réaction normale pour tuer les microbes. En revanche si cette réaction inflammatoire perdure dans le temps, elle devient alors contre productive, c'est à ce moment là qu'il faut agir.

Massez-vous doucement avec une crème anti-inflammatoire. Votre médecin pourra également vous prescrire des anti-inflammatoires oraux s'il le juge nécessaire. A prendre 1 à 2 fois par jour au cours des repas pour éviter les brûlures d'estomac.

Ne pratiquez plus votre sport favori pendant une bonne semaine. Mais attention, je le répète: n'habituez pas vos tendons à devenir paresseux. Plus on s'arrête longtemps, plus ils vont perdre de leur élasticité et donc devenir capricieux et vous causer des douleurs à tord et à travers. Réduisez donc l'activité qui sollicitait trop le tendon douloureux mais continuer de bouger. Ce serait une erreur de penser que le bandage ou l'attelle va vous aider à guérir. Ce n'est en aucun cas une entorse ou une fracture. Nul besoin d'immobilisation! En revanche, si malgré toutes ces précautions vous en souffrez encore, une solution pour continuer à courir sans trop de souffrance serait peut-être d'utiliser des bandes de KT-Tape. Une sorte de strap que les kiné utilisent souvent dans le cadre de la prévention ou du soulagement de certaines blessures fréquentes en sport. Je vous en parlerai plus en détails dans un prochain article lorsque j'aurai moi-même testée cette alternative sur ma tendinite rotulienne.

Vous êtes désormais incollable sur la tendinite alors plus d'excuse pour continuer de l'ignorer si vous la sentez venir ;)

Avez-vous déjà souffert d'une tendinite? Au bout de combien de temps vous en êtes-vous débarrassé?

Retour à l'accueil