Bilan après 8 mois de blog... et de course à pied!

J'ai commencé à tenir ce blog en mars et nous voilà en novembre... soit 8 mois plus tard. Au départ, je vous faisais suivre ma progression semaine par semaine mais désormais il n'est plus vraiment intéressant de la suivre de si près puisque j'ai atteint mes objectifs et que je suis en mode stabilisation.

Côté poids

Fin mars je pesais encore 69kg. Aujourd'hui, j'en pèse 55. Mon objectif de poids de forme est atteint même si dans l'idéal je souhaiterais plutôt avoisiner les 52... je suis bien comme ça et je cherche surtout à ne pas reprendre tout en me faisant plaisir au niveau de l'alimentation. Et oui, une gourmande de nature ne se refait pas :p

J'affiche donc un joli -14kg depuis ma pratique "intensive" du running. Et un total de -37kg depuis que j'ai décidé de maigrir, en février 2012. Je suis donc, comme vous pouvez l'imaginer, super fière de moi et surtout en super forme et ça ça met vraiment du baume au coeur! :D

Vous pouvez relire mon histoire ici.

Côté sport

Et bien, je ne vous apprendrai rien en vous avouant que je suis devenue totalement ACCRO à la course à pied. Quand je dis "accro", je pèse mes mots. Au début ça n'était que souffrance et obligation. Je ne vais pas revenir sur mes débuts en tant que runneuse mais quand on pèse lourd et que notre corps a perdu l'habitude de travailler depuis près de 13 ans, on en paye les conséquences! Mais j'ai tenu le coup, j'ai persévéré dans un seul but: maigrir. Le fait de constater que ça fonctionnait très bien m'a encouragée à continuer même si sortir courir ressemblait davantage à une contrainte qu'à un plaisir. Et puis, l'envie est venue, petit à petit, avec la participation aux courses officielles, de me dépasser, d'aller plus loin dans mes capacités sportives, de voir si j'étais capable de m'améliorer. Atteindre ses objectifs demande beaucoup de travail mais quelle fierté, quelle félicité au final! J'ai donc pris de plus en plus goût à ce sport et même si je suis contente de faire un peu de vélo ou de natation de temps en temps, mon coeur reste solidement accroché à la course à pied; à tel point qu'aujourd'hui quand je ne sors pas courir plus de 2 jours d'affilés je ressens un véritable manque. Je suis en manque, comme une droguée qui n'aurait pas sa dose. Le running est devenu ma passion, ma drogue. J'en ai besoin pour maintenir l'équilibre que j'ai trouvé dans ma vie et qui me rend les journées si belles... je n'ai pas envie de me projeter dans l'avenir. Si un jour je dois arrêter de courir, le supporterai-je? C'est drôle de se poser ce genre de question alors qu'il y a quelques mois encore je chaussais mes baskets à contre coeur.

J'aime courir... dehors. Pas sur un tapis. J'aime respirer l'air vivifiant. Me sentir à la fois épuisée, vidée de toutes les mauvaises tensions et revigorée, pleine de santé. Lorsque je cours, je peux me faire mal, me blesser mais quelle sensation en échange... celle de se sentir tout simplement en vie...

Je cours entre 100 et 150km par mois. A chaque nouvel entrainement, je pense au prochain. A chaque nouvelle course officielle de passée, je cherche à laquelle m'inscrire ensuite. J'ai récemment goûté au trail et j'ai envie de recommencer. Dans les montées, on se demande ce qu'on fou là et dans les descentes, on sprint comme des gosses qui jouent à chat. La course nature est un vrai bonheur, je vous conseille vivement d'essayer.

Voilà pour ma part où j'en suis actuellement. Et vous, avez-vous constaté des changements depuis que vous avez commencé à courir?

Retour à l'accueil