La course des héros: Compte rendu!

Avant de commencer le récit de la course en elle-même, je voudrais encore une fois remercier tous les généreux donnateurs. Ensemble, nous avons réussi à collecter 600€!! De quoi redonner le sourire à beaucoup d'enfants qui l'ont perdu... Vous vous êtes réellement surpassés et pour vous faire honneur il fallait bien que je me surpasse à mon tour...

7h35: la grève continue. Notre train est tout simplement supprimé et nous n'avons aucune indication sur l'heure d'un éventuel autre train. Décidément... :( Nous décidons de prendre la voiture quitte à galèrer à trouver une place. De toute façon, pas trop le choix, il faut être à St Cloud avant 9h pour pouvoir retirer le dossard.

8h30: nous nous garons pas très loin du parc et en plus c'est gratuit. Ça y est la chance nous sourit enfin. :)

Après quelques minutes de marche, nous voici dans le domaine de St Cloud à l'endroit où avait eu lieu le cross du figaro... Sauf que là c'est le grand désert! Il n'y a personne à part quelques joggeurs du dimanche. Pas un stand à l'horizon. Et pourtant plus d'une centaine d'associations doivent être représentées, ça ne peut pas passer si inaperçu que ça. Sommes-nous trompés de jour? D'endroit? Nous décidons de demander notre chemin à un monsieur qui lui aussi cherche le départ de la course des héros. Puis une dame, puis une autre... Bon déjà c'est bien aujourd'hui vu que nous ne sommes pas les seuls perdus. Nous décidons de suivre approximativement ce que nous dit le GPS et nous voilà partis en promenade au milieu des bois à grimper des cotes. Ça pour de l'échauffement on en aura fait de l'échauffement.

9h: nous arrivons au point de rassemblement. Je me présente devant la tente de "Main dans la main" et une charmante dame m'accueille et me félicite pour mon temps sur mon 10k de Nike!? Drôlement au courant la dame. Elle a suivi de près mes actualités sur ma page de collecte ;)

Le dossard accroché, passage obligé par la case WC ;) heureusement y'a pas la queue cette fois. Puis nous visitons le village et prenons quelques photos souvenir.

9h40: nous assistons au concours de déguisement. Deux représentants d'une autre association sont déguisés en barbie et Ken super héros, dans leur boîte. C'est super réussi. On a l'impression d'avoir deux poupées grandeur nature en face de nous. Plus tard, nous croiserons une petite fille demandant à Batman de se prendre en photo avec elle... Il y a beaucoup de famille, d'enfants, de personnes âgés, de personnes handicapés. L'ambiance est à la bonne humeur, au partage et à l'entraide. Les bénévoles de main dans la main se sont donnés beaucoup de mal pour leur coureurs. Je pense même qu'on a eu le stand le mieux "garni" de tout le village. Fruits frais, canelés et autres gâteaux faits maison, pains au chocolat, sandwich etc... Nous ne risquons pas l'hypoglycémie! ;) pour moi ce sera une gorgée d'eau et c'est parti pour l'échauffement.

10h: 20mn d'échauffement avec la gym suédoise, sur une musique entraînante mais en plein soleil. On commence à cuire et j'ai très mal à ma jambe gauche. Elle ne s'est pas encore remise de ma semaine d'entraînement passée. Mais bon, je me dis que vu la mixité des personnes présentes, la course n'étant pas chronométré, tout le monde va y aller à la cool et le parcours sera sûrement très facile... Si j'avais su... Lol

10h30: le départ est lancé. Le début est assez dur car nous courons en "troupeau" dans les herbes hautes et il fait très chaud. Mon mari-coach court à côté de moi et doit veiller à ce que je reste dans une moyenne entre 6,20 et 6,30 mn/km vu que mon objectif est de faire 37mn. Le premier km passé, voilà le parcours qui n'en fini plus de descendre. Le sol est caillouteux et ce n'est pas facile de ne pas tomber mais au moins c'est reposant. Je me dis que si c'est tout du long une alternance de plat et de descente ça va le faire. Mais bon, je trouve que les gens courent tous très vites. C'est la première fois que je cours une course mixte et beaucoup d'hommes me dépassent c'est évident mais ça fout un coup au moral. Le deuxième kilomètre sera mon plus rapide. Record battu en le terminant en 5mn09. Et voilà que le chemin se rétrécit tel un sentier. Nous ne pourrons pas tous passer sans ralentir, je décide de basser sous les barrières et de courir sur le parking mais slalomer entre les voitures pour rattraper le chemin n'est pas une mince affaire. Je cours toujours assez rapidement et je sens que je ne vais pas tenir la distance mais mon coach ne lâche pas le morceau et me motive à continuer à cette allure. C'était sans compter la montée balèze qui nous attend au 3ème km. Elle est abrupte et mon cœur s'emballe. Je suis obligée de marcher pendant quelques secondes pour reprendre mon souffle. Au 4ème km on enchaine sur une montée avec moins de dénivelé mais qui n'en finie pas!! Je râle et je pense que mon objectif s'envole. Je n'arriverais pas à battre mon temps au cross du Figaro car le parcours est finalement quasi aussi dur. J'ai trop chaud et pas emmené ma gourde pour m'arroser la tête... Quelle nulle! Mon coach est toujours là et me motive à ne rien lâcher. Je ne m'arrête pas dans cette deuxième cote mais je ralentie tout de même. Le 5eme km sera plus facile. Sur le bord de la route, de la musique, des danseurs et énormément de bénévoles nous encouragent. C'est vraiment sympa. C'est là que j'entends qu'on est presque arrivés... Ah bon? Mais il reste 1km pour arriver à 6?! En effet, je vois la finish Line qui se termine comme elle a commencé sur les hautes herbes. Difficile de sprinter mais j'accélère quand même un peu. A l'arrivée, je suis accueillie sous une salve d'applaudissements des bénévoles de l'association... Comme un héros... Alors que je n'ai rien fait d'extraordinaire... Seulement courir.

Au final, le parcours aura été exactement de 5,450km, réalisé en 32mn. Avec un record battu sur 5km en 29,46 mn alors que mon dernier temps se situait autour des 31,16mn. Je l'ai pulvérisé. Je suis ravie. Merci à mon coach de m'avoir motivée à me dépasser! :D

De retour au stand, on me félicite. Je ne prendrai qu'une pomme malgré les mets gargantuesques qui trônent sur la table... Mais nous repartons avec des ballons, des petites surprises pour les enfants, des portes-clé et des souvenirs plein la tête. Courir pour la bonne cause c'est encore plus valorisant que courir pour soi, je vous le garanti.

On m'a également offert ce badge que vous voyez là... De "super héros" que je dédie à tous mes généreux supporters. C'est vous qui l'avez gagné. Pas moi. Moi je ne suis que quelqu'un d'ordinaire qui n'a rien fait d'extraordinaire mais vous, vous avez amélioré le quotidien d'enfants dans le besoin et ça c'est un super pouvoir!!

Bravo à vous et merci pour eux!!

La course des héros: Compte rendu!
La course des héros: Compte rendu!
La course des héros: Compte rendu!
Retour à l'accueil