J-1: Check list

Demain c'est le grand jour. Il va falloir affronter pluie et chaleur pendant 10km. Pour ma deuxième course officielle, je vous partage ma Check list des indispensables à ne pas oublier pour le jour J.

- Une tenue adaptable à la météo. Celle-ci étant assez capricieuse en ce moment, il est très délicat de prévoir ne serait-ce que quelques heures avant quel temps il fera réellement à Paris, demain entre 10 et 11h. C'est pourquoi j'emporte tshirt officiel, leggings corsaire, brassière de sport, chaussettes spéciale course et mes bonne vieilles runnings que je connais bien. Il est évidemment déconseillé de tester une nouvelle paire le jour de votre compétition. J'emporte aussi casquette en cas de soleil trop intense et un imperméable au cas où les averses nous tomberaient dessus.

- Des mouchoirs. Courir ça fait couler le nez ;)

- Un t-shirt et des chaussettes de rechange mais aussi lingettes pour bb et déo afin de se rafraîchir un peu après l'effort intense qui nous attend.

- Des comprimés homéopathiques de sporténine qui aide à la récupération et évite les courbatures.

- Évidemment, dossard (épingles à nourrices s'il s'accroche sur le ventre), brassard pour mon tel et si vous courrez en musique, pensez à charger votre playlist préférée et à prendre vos écouteurs.

- Ma petite gourde à main (plus pratique que celles en ceinture); 10k par 28 degrés dur de les tenir sans boire et avec 8000 autres coureuses je voudrais éviter la queue au ravito! Et puis les gobelets par terre moi ça me déprime donc je fais dans l'écolo :)

- Une bouteille d'eau et des pistaches pour recharger les batteries car les boissons spécial sport et les abricots secs généralement proposés, c'est trop beurk!

- Tout le nécessaire pour mes petits supporters: parapluie ou chapeau selon le temps, boissons, gâteaux pour grignoter, jouets pour patienter et poussette pour se promener ;)

- Des pansements en cas de méchantes ampoules. Du désinfectant et de l'arnica en cas de chute. Et un baume relaxant en cas de vilaines contractures.

- Les tickets de train car ça évite le stress de ne pas savoir où garer la voiture.

Et pour finir de bien se préparer, pas de sport intensif hier et aujourd'hui, seulement du gainage.

La veille au soir, un repas composé de filet de poulet au lait de coco accompagné de sa traditionnelle pasta party et un yaourt en dessert. Évitez les fibres et les graisses, trop dur à digérer. Demain matin, petit dej composé d'eau, de fromage blanc, d'une banane et de deux tranches de pain légèrement beurrées, à prendre minimum 3h avant le début de la course pour éviter les brûlures d'estomac.

Et mon petit plus quand on est facilement dérangée par ses intestins stressés, un smecta avant de partir. ;)

Avec tout ça, vous voilà fin prêt(e) pour arriver sereinement sur le lieu de votre prochaine course.

RDV demain soir pour le compte rendu de "We own thé night".

Souhaitez-moi bonne chance!

Retour à l'accueil