7eme semaine

Bilan de la semaine de vacances:

Côté poids:

65kg tout rond ce matin soit 400g de moins. Un peu déçue même si en temps normal je trouverais ça bien. Mais étant donné que ma semaine de vacances fut plutôt sportive avec environ 1h de sport tous les jours et un mental d'acier pour ne pas succomber aux charmes d'un crumble aux myrtilles (réalisé par mes soins qui plus est, pour l'anniversaire de mon beau-père), aux crêpes sucrées comme salées que j'affectionne particulièrement, aux beignets de ma grand-mère particulièrement goûteux tartinés de fromage mais malheureusement bien trop gras... Je pensais vraiment être récompensée par une perte de poids un peu plus significative... Enfin bref, il est tout à fait normal d'avoir des coups de mou quand on entame sérieusement un rééquilibrage alimentaire accompagné d'une vie sportive, le tout est de ne pas se laisser abattre et de trouver un moyen pour se remotiver. Le mien passe par le fait de rentrer dans un jean taille 40 et de m'apercevoir qu'il est un peu grand... Dire qu'il y a deux ans, je trouvais le 48 serré... Voilà une bonne raison de ne pas laisser tomber. Ma seconde idée a été de m'offrir un bracelet gravé de l'inscription suivante: BE STRONG. RUN. Sorte de mentra qui me permettra de l'avoir sous les yeux lorsque j'aurai la flemme le soir en rentrant du boulot d'aller courir ou de faire du vélo. Et oui, malheureusement les vacances ont pris fin, il faut également se remotiver pour retourner bosser ;)

Et voici ma petite astuce du jour: j'ai essayé la stevia en poudre et franchement à part le prix (environ 5€ les 250g), c'est vraiment génial. Son pouvoir sucrant permet d'accommoder vos yaourts ou fruits avec moins de cuillère que vous n'en mettriez de sucre et en plus c'est 0kcal!! Elle est pas belle la vie? Et dire que les indiens d'Amérique connaissent cette plante magique depuis des siècles... On a vraiment un train de retard!

Côté sport:

Et bien, j'ai un peu merdé... J'ai fait mes deux séances de running comme prévu, ainsi que deux sorties en vélo et deux séances de natation... Jusque-là tout va bien. Puis, il m'a pris d'ajouter de la corde à sauter et d'aller recourir deux autres fois... Sachez que mon dernier run n'a pas atteint les 2km car ma periostite s'est réveillée. Voilà ce que c'est que de se croire plus fort que tout... Bref, à l'heure actuelle, j'ai de nouveau mal au tibia et ne sais pas quand je vais pouvoir retourner courir. Mais l'enseignement à retenir de tout ça est qu'il faut écouter son corps lorsque celui-ci tire le signal d'alarme mais que malgré les blessures qui sont une source non négligeable de démotivation... NEVER GIVE UP!!

Bonne semaine à tous et n'hésitez pas à laisser des commentaires sur vos trucs et astuces pour rester motivé.

Retour à l'accueil